Retour à la page d'accueil
COORDONNEES


BRGM

BRGM - Centre scientifique et technique
3 avenue Claude Guillemin - BP 36009
45060 ORLEANS Cedex 2 - France
Visiter le site web
CONTACTS


   
   

Tél : +33 (0)2 38 64 34 34

 

 
   
Mail : contact-BRGM@brgm.fr  
SECTEUR DE RECHERCHE


Le BRGM, service géologique national français, est l'établissement public de référence dans les applications des sciences de la Terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol.

MOTS-CLEFS


  • Géosciences
  • Sciences de la terre
THEMATIQUE


Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) poursuit deux objectifs :
- Comprendre les phénomènes géologiques et les risques associés, développer des méthodologies et des techniques nouvelles, produire et diffuser des données de qualité.
- Développer et mettre à disposition les outils nécessaires à la gestion du sol, du sous-sol et des ressources, à la prévention des risques naturels et des pollutions, aux politiques de réponse au changement climatique.

Le BRGM est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) crée en 1959. Il est placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie et du ministre du Redressement productif.

Le BRGM emploie plus de 1100 personnes dont plus de 700 chercheurs et ingénieurs (géologues, géotechniciens, hydrogéologues, géochimistes, modélisateurs, géophysiciens, informaticiens,...), dans ses 32 implantations en France métropolitaine et en Outre-mer. Ses équipes interviennent dans plus de 40 pays.

DOMAINES DE COMPETENCE


  • Recherche scientifique
  • Appui aux politiques publiques
  • Coopération internationale
  • Sécurité minière
  • Formation supérieure et continue
APPLICATIONS


Les actions du BRGM s'articulent autour de 5 missions :

- RECHERCHE SCIENTIFIQUE : La recherche scientifique du BRGM a pour objectif la connaissance géologique et la compréhension des phénomènes liés au sol et au sous-sol. Avec un enjeu majeur : répondre aux défis des changements globaux.

- APPUI AUX POLITIQUES PUBLIQUES : La mission d'appui aux politiques publiques du BRGM regroupe l'ensemble des actions d'expertise, de surveillance et d'étude menées en soutien des politiques publiques.

- COOPERATION INTERNATIONALE : Avec plus de 200 projets chaque année dans plus de 40 pays, le BRGM intervient à l'international pour la protection durable des populations et des ressources.

- SECURITE MINIERE : L'État a confié au BRGM, depuis 2006, la surveillance et les actions de prévention des pollutions et des risques des anciens sites miniers. Le BRGM est maître d'ouvrage délégué pour les travaux de mise en sécurité.

- FORMATION : Le BRGM assure la diffusion de ses compétences scientifiques et techniques par des actions de formation supérieure diplômante dans le domaine des ressources minérales, à travers l'Ecole nationale d'applications des géosciences (Enag), et de formation professionnelle continue dans tous les domaines des géosciences, avec BRGM Formation.

SAVOIR-FAIRE


  • Géologie
  • Ressources minérales
  • Géothermie
  • Stockage géologique du co2
  • Risques
EQUIPEMENTS PARTICULIERS


Autour de la géologie, son coeur de métier, le BRGM développe une expertise dans le secteur de la gestion des ressources, de la maîtrise des risques et des écotechnologies innovantes.

Cette activité s'articule en 10 grands domaines d'activité dans le domaine des géosciences, destinées à répondre aux différents enjeux industriels et sociétaux : géologie, ressources minérales, géothermie, stockage géologique du CO2, eau, après-mine, risques, environnement et écotechnologies, laboratoires et expérimentation, systèmes d'information.

Le BRGM est certifié ISO 9001 (Qualité) depuis 2004, et ISO 14001 (Environnement) depuis 2012. Ses laboratoires sont accrédités par le COFRAC.

SECTEURS D'APPLICATIONS


  • Après-mine
  • Eau
  • Environnement et écotechnologies
  • Laboratoires et expérimentation
  • Systèmes d'information
PARTENARIATS


Le BRGM propose aux entreprises deux types de collaborations :

- Les recherches partenariales "contractuelles" : l'entreprise et le BRGM s'engagent ensemble dans la résolution d'une problématique donnée. Le BRGM bâtit une offre sur mesure. A l'issue des recherches, le BRGM et l'entreprise partagent la propriété des solutions mises au point.
- Les recherches partenariales "collaboratives" : elles associent plusieurs partenaires publics et privés sur des projets d'envergure, dans le cadre de programmes européens, d'appels à projets de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) ou encore des "Investissements d''avenir".

Pour s'engager dans un partenariat de recherche, l'entreprise s'adresse au Centre scientifique et technique d'Orléans ou à l'une des directions régionales du BRGM.

Après la signature du contrat, elle bénéficie de l'ensemble des moyens humains et matériels utiles (bases de données, TIC, laboratoires, halle pilote...), et n'a donc ni recrutements ni investissements lourds à réaliser.

Le contrat précise les règles de coût, de délai de confidentialité et de propriété industrielle. L'entreprise finance la recherche à 100%. Elle peut bénéficier d'un crédit d'impôt.

EFFECTIF GLOBAL


Plus de 1100 salariés.

SERVICES / PRESTATIONS


Le BRGM conduit, en France et à l'international, des actions de recherche partenariale avec les acteurs économiques, filières industrielles, grands groupes et PME/PMI. Objectif : apporter aux entreprises des solutions scientifiques et techniques sur mesure.

Labellisé "Institut Carnot" en 2006, le BRGM a vu son agrément renouvelé en 2011 pour une période de cinq ans. Cette labellisation confirme l''engagement croissant du BRGM aux côtés des entreprises.

Parmi les secteurs économiques directement concernés : les secteurs de l'énergie, de l'eau, du BTP, l'industrie minière et minérale, les secteurs de la transformation de matières premières et de la chimie,...

D'autres secteurs bénéficient indirectement des acquis scientifiques du BRGM. Connaissances et méthodologies peuvent être transposées pour mettre au point des procédés industriels innovants dans divers domaines, notamment avec le développement des écotechnologies : transposition des procédés de traitement biotechnologique des minerais pour traiter des déchets, exploitation des connaissances acquises en hydrogéologie pour la régulation thermique des serres horticoles, application des techniques de caractérisation minérale pour la mise au point de produits cosmétiques ou la valorisation du patrimoine architectural, utilisation des concepts de modélisation des fluides géologiques très salés pour l'industrie du dessalement d'eau de mer, etc.

EFFECTIF R&D


Plus de 700 chercheurs et ingénieurs (géologues, géotechniciens, hydrogéologues, géochimistes, modélisateurs, géophysiciens, informaticiens,...).

SOUS-NIVEAUX


Aucune information