Retour à la page d'accueil
COORDONNEES


Mort cellulaire programmée


Visiter le site web
CONTACTS


Alain LEGRAND  
Responsable d'équipe  

Tél : 02.38.25.55.36

 

 
Fax : 02.38.63.15.17  
Mail : alain.legrand@cnrs-orleans.fr  
MOTS-CLEFS


  • Apoptose
  • Santé, leucémie myéloïde aiguë
THEMATIQUE


La mort cellulaire programmée ou apoptose est une fonction biologique essentielle : dans l'embryon, elle participe au façonnement des organes et chez l'adulte, elle est indispensable pour maintenir un nombre acceptable de cellules dans un organe donné (homéostasie cellulaire). Cette fonction peut présenter des dysfonctionnements qui sont associés à des pathologies telles le cancer et les maladies neurodégénératives. De nombreuses études s'intéressent aux molécules qui contrôlent l'apoptose. Celles-ci représentent, en effet, des cibles thérapeutiques potentielles. Suivant les cas, la stratégie serait d'augmenter l'apoptose afin d'éliminer les cellules pathologiques (cancer), dans d'autres cas, il est nécessaire de l'empêcher afin de préserver les cellules (maladies neurodégénératives). Notre thématique s'inscrit dans ce cadre d'étude : nous étudions un gène associé à de nouvelles formes d'apoptose. Ce gène de mort, appelé GALIG, présente des défauts d'expression dans des leucémies aiguës myéloïdes. Egalement, un produit de ce gène interagit avec une protéine majeure de différentes maladies neurodégénératives, notamment la maladie de Parkinson.

DOMAINES DE COMPETENCE


  • Biologie moléculaire : clonage, construction de vecteurs d'expression, quantification de l'expression génique
  • Biologie cellulaire : culture cellulaire, transfections, cytométrie en flux, microscopie
  • Santé, maladies neurodégénératives (parkinson)
  • Interactions protéiques
APPLICATIONS CONCRETES


Le projet de recherche que nous menons présente plusieurs volets. En collaboration avec des équipes de Nice et du CHRO, nous analysons l'expression du gène GALIG :
- dans les différents stades et types de leucémies aiguës myéloïdes,
- dans les cas de maladie de Parkinson.
Sur un plan de recherche fondamentale, il s'agit de comprendre les mécanismes moléculaires mis en jeu par le gène GALIG pour faire mourir les cellules cibles. En particulier nous recherchons les partenaires moléculaires et les cibles cellulaires des protéines de GALIG.
Cette approche devrait permettre de répondre à ces questions majeures que sont :
- les raisons et conséquences de la diminution du gène GALIG dans les cellules tumorales de leucémies myéloïdes aiguës.
- l'impaction de GALIG dans la maladie de Parkinson ou autres maladies neurodégénératives.

SAVOIR-FAIRE


  • Biologie moléculaire
  • Biologie cellulaire
  • Biochimie
  • Génétique
  • Microbiologie
EQUIPEMENTS PARTICULIERS


- PCR quantitative en temps réel
- Culture cellulaire
- Equipement Biologie Moléculaire
- Plateforme cytométrie et imagerie cellulaire